Commissaires du Yukon (1898 - 1918)

Dans la foulée de l’établissement du Yukon comme territoire distinct des Territoires du Nord-Ouest, le poste de commissaire du Yukon est créé et ce dernier  préside aux affaires du territoire.

 

1916-1918

George Norris Williams (Commissaire intérimaire)

Mandat : du 13 octobre 1916 au 1er avril 1918

Année de naissance : 1866
Année de décès : 1949

  • M. George Norris Williams est membre du Conseil du Yukon pendant que George Black est commissaire. 
  • Il est nommé administrateur du Yukon et dans le cadre de ce rôle, il est sous-commissaire, remplaçant le commissaire George Black quand il se rend dans le sud et, par la suite, quand il part à la guerre en Europe. 
  • Il joue ce rôle jusqu’à ce que le poste d’administrateur et de commissaire soit supprimé et que le commissaire de l’or devienne le directeur général du Yukon.

1912-1918

George Black

Mandat : du 1er février 1912 au 1er avril 1918

Date de naissance : le 10 avril 1873, à Woodstock, au Nouveau-Brunswick
Décès : le 23 août 1965, Vancouver, en Columbie Britanique

  • M. George Black étudie le droit à Fredericton. 
  • Il quitte le Nouveau-Brunswick en 1898 à l’âge de 26 ans pour se rendre au Klondike et jalonne une concession à Livingston Creek en 1899. 
  • Après avoir travaillé sur sa concession pendant deux ans, il se rend à Dawson pour y pratiquer le droit. 
  • Il effectue trois mandats au sein du Conseil du Yukon. 
  • En 1904, il épouse Martha Louise Purdy, qui deviendra la deuxième femme élue à la Chambre des communes en 1935, membre de la Société géographique royale et Officier de l’Ordre de l’Empire britannique. 
  • Il se bat pendant la Première Guerre mondiale avec plus de 200 autres Yukonnais. Pendant cette période, il conserve son titre de commissaire du Yukon. 
  • Après la Première Guerre mondiale, il déménage à Vancouver et ouvre son cabinet d’avocat. 
  • En 1921, il se présente à l’élection et devient député du Yukon.
  • Il remporte chaque élection suivante au Yukon et devient président de la Chambre, rôle qu’il tiendra jusqu’en 1936, année où il lui sera impossible de se présenter à l’élection en raison d’une santé mentale déficiente. C’est finalement son épouse Martha Black qui se présente et est élue. À l’élection suivante, M. Black est rétabli et se fait réélire. Il effectuera deux mandats supplémentaires.

 

1911-1912

Arthur Wilson (Commissaire intérimaire)

Mandat : de juillet 1911 au 1er février 1912

Date de naissance : inconnue
Décès : inconnue

  • M. Arthur Wilson remplace temporairement le commissaire du Yukon à titre d’administrateur lorsque Alexander Henderson prend sa retraite, jusqu’à la nomination de George Black.
  • Il vient au Klondike de Sault Ste. Marie, en Ontario, et obtient une concession minière à Ruby Creek.
  • Il travaille comme commissaire de bord sur les bateaux à aube pour la société White Pass & Yukon Route.
  • Il se présente comme candidat du Parti du Yukon et est élu au Conseil territorial du Yukon à l’élection générale du Yukon en 1900.

1907-1911

Alexander Henderson

Mandat : du 17 juin 1907 à juillet 1911

Date de naissance : le 13 mars 1861, à Oshawa, en Ontario (Canada-Ouest, à l’époque)

Date de naissance : le 13 décembre 1940,  à Vancouver, Colombie-Britannique

  • M. Alexander Henderson étudie le droit à l’Université de Toronto et à Osgoode Hall.
  • Il est appelé aux barreaux de l’Ontario et de la Colombie-Britannique en 1889 et 1892 respectivement.
  • En 1898, il est élu membre de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique pour le comté de New Westminster.
  • En 1899, il est nommé au Conseil du roi et est juge dans un tribunal de Vancouver de 1901 jusqu’à 1907.
  • À titre de commissaire du Yukon, il préside le premier conseil du Yukon dont tous les membres sont élus.

1905-1907

William Wallace Burns McInnes

Mandat : du 27 mai 1905 à janvier 1907

Date de naissance : avril 1871, à Dresden, en Ontario
Année de décès : 1954, à Vancouver, en Colombie-Britannique

  • M. William Wallace Burns McInnes a pour père le lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique de 1897 à 1900. 
  • Il étudie à l’Université de Toronto (il n’a que 14 ans) et il est le plus jeune diplômé de cette époque. 
  • Il étudie le droit à la Osgoode Hall Law School et travaille dans un cabinet d’avocats à compter de 1893. 
  • En 1896, il est élu député au Parlement du Canada pour Vancouver et en 1900, il est membre de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique et représente Port Alberni. 
  • À titre de commissaire du Yukon, il joue un rôle clé pour faire adopter le projet de loi sur les privilèges miniers. Voilà qui fournit des garanties à tous les employés travaillant dans les champs aurifères. Cette loi est toujours en vigueur à ce jour.
  • Après avoir démissionné de son poste de commissaire du Yukon, il déménage à Vancouver et de 1909 à 1917, il est juge à la Cour du comté de Vancouver.

1902-1905

Zachary Taylor Wood (commissaire par intérim)

Premier mandat : du 15 août 1902 au 4 mars 1903
Deuxième mandat : du 29 octobre 1904 au 27 mai 1905

Date de naissance : le 11 novembre 1860, à Annapolis, dans le Maryland
Date de décès : le 15 janvier 1915, à Asheville, Caroline du Nord

  • À titre de sous-commissaire, M. Zackary Taylor Wood est commissaire par intérim deux fois :
    • d’abord lorsque James Hamilton Ross devient le premier député du Yukon,
    • puis lorsque le commissaire Frederick Tennyson Congdon brigue le siège de député du Yukon, sans l’obtenir.
    • Il était l’arrière-petit-fils de Zachary Taylor, le 12e président des États-Unis et aussi l’arrière-petit-neveu de Jefferson Davis, le président des états confédérés pendant la guerre de Sécession.
  • En 1982, il obtient un diplôme du Collège militaire royal du Canada à Kingston, en Ontario.
  • En 1897, en tant qu’inspecteur de la Police à cheval du Nord-Ouest, il est transféré au Nord pour appliquer la loi canadienne et surveiller la frontière canado-américaine.
  • Il devient chef en 1898, prend le commandement de la Police à cheval du Nord-Ouest en 1900 et est promu sous-commissaire en 1902.
  • En 1910, il quitte le Yukon pour se rendre à Regina et à Winnipeg où il est commandant en second de l’ensemble de la Police à cheval du Nord-Ouest.

1902

Henry William Newlands (Commissaire intérimaire)

Mandat : du 8 février au 15 août 1902

Date de naissance : le 19 mars 1862, Dartmouth, Nouvelle-Écosse

Date de décès : le 9 août 1954, St. Thomas, Ontario

  • Served as Acting Commissioner of Yukon after James Hamilton Ross left the position as a result of becoming Yukon's first Member of Parliament.
  • Practiced law in Prince Albert, Saskatchewan, was an inspector of land titles in the Northwest Territories and a law advisor to the Yukon Executive Council.
  • Served as a judge on the Supreme Count of the Northwest Territories, the Supreme Court of Saskatchewan and the Saskatchewan Court of Appeal.
  • Lieutenant Governor of Saskatchewan for two terms from 1921 to 1931.

1901-1902

James Hamilton Ross

Mandat : du 11 mars 1901 au 16 octobre 1902

Date de naissance : le 12 mai 1856, à London, en Ontario (Canada-Ouest, à l’époque)
Date de décès : le 14 décembre 1932, à Victoria, Colombie-Britannique

  • Il établit un ranch avec son père et son frère près de Moose Jaw, en Saskatchewan.
  • En 1883, il est élu à l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest où il devient trésorier du Conseil exécutif territorial.
  • Il est le premier commissaire à emménager dans la résidence du commissaire nouvellement construite à Dawson.
  • Il soutient l’établissement d’un gouvernement municipal à Dawson pour faciliter l’amélioration et la construction de l’infrastructure dans la ville.
  • Il fait pression avec succès auprès d’Ottawa pour la présence d’un député du Yukon à la Chambre des communes.
  • C’était un commissaire populaire qui eut de gros problèmes personnels au cours de son mandat, dont le décès de son épouse et de leur plus jeune enfant lorsque le bateau sur lequel ils se trouvaient a coulé après être entré en collision avec un iceberg en 1901. Il est frappé de paralysie l’année suivante.
  • Malgré un accident vasculaire cérébral invalidant, il brigue le siège de premier député du Yukon à la Chambre des communes et est élu le 2 décembre 1902, ce qui met fin à son mandat de commissaire du Yukon.

1898-1901

William Ogilvie

Mandat : du 4 juillet 1898 à mars 1901

Date de naissance : le 7 avril 1846, à Ottawa, en Ontario
Date de décès : le 13 novembre 1912, à Winnipeg, Manitoba

  • M. William Ogilvie est le premier commissaire du territoire du Yukon. Certains pourraient le considérer comme le deuxième commissaire, mais le précédent a présidé le Yukon alors qu’il était un district des Territoires du Nord-Ouest.
  • Avant de devenir commissaire, il a travaillé comme arpenteur dans l’Ouest et le Nord du Canada.
  • En 1895, il est chargé de faire tous les arpentages requis pour les lotissements, les concessions minières et les gisements de minéraux au Yukon.
  • Il procède à l’arpentage du fleuve Yukon et de la rivière Porcupine, du col Chilkoot, de la frontière entre le Yukon et l’Alaska, et de Dawson.
  • Il donne à Dawson son nom, qui est celui de son ancien superviseur, George Mercer Dawson.
  • En l’absence de résidence officielle pour le commissaire du Yukon à Dawson, William Ogilvie et les 17 membres de son personnel de bureau s’entassaient tous dans une petite cabine, à côté du bureau qu’il louait.
  • Alors qu’il n’y avait pas de gouvernement municipal, il a aussi été maire, ingénieur municipal et chef du service d’incendie de Dawson.
  • Avec l’introduction de l’impôt au Yukon, des plaintes se font entendre sur l’absence de représentation élue malgré la présence d’un système de fiscalité. M. Ogilvie affirme qu’il est en faveur d’un conseil dont les membres sont élus et deux conseillers élus reçoivent l’approbation d’Ottawa.
  • À titre de commissaire du Yukon, il crée un système de drainage à Dawson, prend des mesures pour réduire la déforestation et favorise l’aménagement des routes.
  • Il démissionne en février 1901 en raison de sa santé précaire.

Nous voulons connaître votre opinion