Contrôleurs (comptrollers) (1932-1936)

En plein cœur de la Crise de 1929 et avec la fermeture des mines importantes dans la région de Mayo, l’administration du Yukon subit d’autres compressions, touchant notamment le poste du commissaire de l’or. Les responsabilités liées à ce poste sont assignées au contrôleur, qui est dorénavant le directeur général du Yukon.



George JeckellGeorge Allen Jeckell

 

20e contrôleur (comptroller), du 30 juin 1932 au 2 décembre 1936 (nommé à l’âge de 52 ans)

Contrôleur (controller) du 3 décembre 1936 au 20 septembre 1947 (le titre [en anglais] est changé pour refléter les responsabilités accrues du titulaire par rapport aux activités gouvernementales dans le territoire).

George Allan Jeckell naît le 25 juillet 1880 à Exeter, en Ontario. Il commence à enseigner à Dawson en 1902, puis à compter de 1919, occupe progressivement divers postes administratifs. Durant la dépression, il se voit confier la gestion du maigre budget du territoire et interdit au Conseil de passer des lois qui limiteraient la responsabilité financière des Yukonnais alors que le pays se prépare à la Deuxième Guerre mondiale. À titre de contrôleur, il administre avec sa modeste équipe l’ensemble des programmes territoriaux depuis Dawson, où les trois membres du Conseil se réunissent quelques jours par année pour adopter un budget et prendre des décrets. Il accorde des droits de chasse spéciaux aux soldats américains qui travaillent à la construction de la route de l’Alaska en 1942. En avril 1946, il participe à un dîner rassemblant quelque 200 personnes pour souligner le transfert au gouvernement canadien de la section de la route de l’Alaska qui traverse le Canada et des installations connexes. Plusieurs grands chantiers de construction se déroulent pendant ses mandats, notamment ceux de la route Canol, d’une raffinerie à Whitehorse, d’un gazoduc jusqu’à Skagway et de la route de l’Alaska. À sa retraite, il est reçu membre de l’Ordre de l’Empire britannique en reconnaissance de ses longues années de service au Yukon. Il meurt le 30 mai 1950 à Seattle, dans l’État de Washington.

Un décret est adopté le 30 juin 1932, transférant les pouvoirs du commissaire de l’or au contrôleur. L’aggravation de la conjoncture économique mène à l’abolition officielle du poste du commissaire le 20 février 1934.

À l’issue d’un remaniement en profondeur effectué au gouvernement fédéral, le titre anglais du principal administrateur du Yukon (comptroller) est modifié par décret le 3 décembre 1936 pour devenir « controller » (en français, ces deux titres se rendent par « contrôleur »).

 

Nous voulons connaître votre opinion